Un écho de la rencontre : Vivre ensemble la beauté comme espace de la rencontre

Une cinquantaine de personnes de divers horizons et cultures sont rassemblées au Vieux Couvent de Neuville (Québec) pour vivre ensemble «la beauté comme espace de la rencontre».

Nous nous retrouvons, d’ici et d’ailleurs, représentant dix nationalités; un certain nombre de neuvillois sont présents ainsi que des personnes de la région de Portneuf, Québec, Montréal et la Côte Nord; des représentants des Premières Nations et de plusieurs organismes: Développement et Paix, Initiatives et Changement, le Cercle Citoyen de Sainte-Foy, Cultures au Cœur, le Capmo, les Focolaris.

Dans un premier temps, nous allons vous présenter l’origine de cette rencontre, par la parole d’Isabelle Forest, puis dans un deuxième temps nous redirons le sens de «vivre ensemble» aujourd’hui. Par la suite, des photographies et témoignages retraceront ce que nous avons vécu pendant ces deux journées.

Pour lire la suite, cliquez ici

Au cours de cette rencontre, la parole fut notamment donnée à Boufeldja Benabdallah. Médaillé Senghor de l’organisation internationale de la francophonie pour ses travaux réalisés au bénéfice des pays en développement, il est aussi cofondateur de plusieurs associations étudiantes à l’université Laval (pour les étudiants africains et les étudiants musulmans), et aussi cofondateur de la Mosquée de Québec et président du Centre Culturel Islamique de Québec.  Le 29 janvier 2017 , sa vie comme celle de la communauté musulmane de Québec, a été bouleversée par un attentat dans la mosquée qui a coûté la vie à 6 personnes et en a blessé 5 autres. Son intervention sur le thème « Beauté et quête de sens » a marqué les participants de la rencontre. Plaidoyer pour la fraternité humaine, elle a été retranscrite par écrit, et mérite d’être lue par les chercheurs de beauté et de sens qui suivent ce blog.

Intervention de Boufeldja Benabdallah


Print Friendly, PDF & Email