Catégorie : Non classé

Le programme de la rencontre internationale à Montréal

Dans le contexte « critique » de la post-modernité, la beauté a-t-elle quelque chose à dire ? Peut-elle constituer une alternative au mythe du progrès ? C’est autour de cette interrogation que va se tenir la 8ème rencontre internationale du congrès « Et si la Beauté pouvait sauver le monde ? ». Face à l’accélération du temps, la beauté nous invite à vivre au présent ; don gratuit, elle nous rappelle que nous avons vocation à nous donner gratuitement ; elle nous invite à nous engager dans nos vies, nos métiers, nos cultures, à imaginer de nouvelles façons de vivre en société. La beauté nous permet d’espérer et l’espérance nous rend créateurs. Pour ceux qui hésitent encore à s’inscrire, découvrez le programme détaillé de la rencontre . Cliquez sur le lien

Read More Le programme de la rencontre internationale à Montréal

L’association Domino sera présente à Montréal

Association artistique et culturelle implantée dans la région toulousaine, Domino a pour mission de « révéler à toute personne que sa vie peut être une œuvre d’art, qu’elle a un rôle singulier à jouer dans la société ».
Elle a proposé à cinq personnes en situation de handicap mental, cinq comédiens amateurs de sa troupe de théâtre de participer à la rencontre de Montréal.

Read More L’association Domino sera présente à Montréal

Quelques suggestions pour découvrir Montréal et le Québec

Pour tous ceux qui viendront au congrès de Montréal, souvent de loin, les animateurs de Espace Art, Nature, l’association partenaire du congrès à Québec propose des suggestions de visites à Montréal, et bien au-delà, pour découvrir la Belle Province.
Les propositions sont variées, et permettront de répondre aux désirs de tous, dans leur grande diversité.

Read More Quelques suggestions pour découvrir Montréal et le Québec

Pourquoi vais-je participer à la rencontre de Montréal 2014 ?

Les fruits de la modernité sont amers. Ce n’est pourtant ni pour les dénoncer que nous allons nous retrouver, ni pour ajouter de la peur à la peur, ni parce que nous aurions trouvé une nouvelle réponse au mal. Plus humblement, et peut-être aussi plus joyeusement, nous confessons en même temps notre radicale indigence et notre émerveillement, à cause de cette expérience faite par Paul Klee sur la toile et que chacun peut éprouver, plus ou moins tôt, plus ou moins tard : « La lumière procède du noir ».

Read More Pourquoi vais-je participer à la rencontre de Montréal 2014 ?