Echos de la rencontre de Lituanie en août 2018

Quelques mois après la rencontre, quelques participants de la rencontre ont souhaité écrire ce qu’ils avaient vécu durant ces quelques journées. En voici quelques échos :

Neringa Čiukšienė:
La rencontre a donné de l’inspiration, a de nouveau permis de renouer les relations, de partager l’expérience vécue, de réveiller la créativité. Dans mes rêves – un camp pour les jeunes (semblable à celui de Modžiūnai). Je suis reconnaissante et prie pour ceux qui croient en la jeunesse lituanienne et se donnent d‘eux-mêmes de tout cœur.

Nijolė Kezienė:

Je sais vraiment qu’après de TELLES rencontres naissent de nouveaux projets qui aident à sauver le monde … Nous avons longtemps douté, nous voyons maintenant combien de belles personnes nous avons dans notre équipe, nous pouvons partager ! Je ne sais pas si sans vous, nous resterions dans un tel esprit, mais des possibilités, nous en avons! Nous avons longtemps douté, nous voyons maintenant combien de belles personnes nous avons dans notre équipe, nous pouvons partager ! Je ne sais pas si sans vous, nous resterions dans un tel esprit, mais des possibilités, nous en avons!

Skaidra Jančaitė:

Ce que j’ai le plus aimé c’est de voir la paix et le bonheur. Les choses données à faire et les activités pour certains ont procuré une telle vivacité. La chose la plus importante c’est la vie. Cela est inspiré par les idées, les couleurs, l’ouverture, le chant ou la danse. C’est un partage d’amour. Je pense que l’année prochaine, nous pourrons être plus audacieux et entrer plus profondément dans ce silence à partir duquel nous avons commencé notre petit congrès : C’est vrai, j’ai regretté qu’il n’y ait pas eu plus de questions profondes.

Dalia Beigienė:

Merci pour cette possibilité de ressentir l’enseignement du silence, sa fragilité et de se rendre compte de ses limites. A travers l’activité proposée par Claire, j’ai compris que mes ressources intérieures n’étaient que des restes de quelque chose que j’avais autrefois. Je remercie pour cette possibilité de se regarder à travers la lumière, l’énergie intérieure et les émotions.

Giedrė Gajauskaitė :

De nombreuses capacités et découvertes sont révélées dans la communion. Une pensée poursuit une autre facilement, l’action stimule l’action – c‘est ainsi que de nouvelles créations naissent sous le soleil. Je suis fascinée par ces moments d’improvisation, où le regard individuel et l’expérience comme une boule passant dans d‘autres mains, acquiert une nouvelle énergie et même une nouvelle vie. Une rencontre c‘est comme un puzzle et un mystère, un temps de réflexion. Je suis heureuse de ces moments ensemble qui sont un cadeau et je me demande en même temps: le grain est-il tombé dans le bon sol?

Caroline Paliulis:

Je n’ai participé qu’à une partie. Cette visite de l‘église de la Mère de Dieu sans paroles, juste guider l‘autre, essayer de partager l‘essentiel de ce lieu si meurtri par l’histoire…savoir ensuite qu’il va peut-être renaître grâce aux bonnes volontés…Suivre les révélations du portail de l’église de Vézelay par Véronique… Après l’incendie de Notre Dame de Paris tout cela prend un sens très profond.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.