L’heureux naufrage

 heureux naufrage

 Nos correspondants du Québec nous recommandent, en résonance avec le congrès d’août dernier, ce film documentaire réalisé par le jeune réalisateur québécois Guillaume Tremblay.

L’Heureux naufrage est un espace de réflexion autour de questions fondamentales, souvent évacuées des débats de société, des discussions de famille, ou des apéros entre amis.

Il propose de relancer notre quête de sens, en se questionnant sur le fondement de nos valeurs et en se réappropriant notre spiritualité. Décanter le bon, le moins bon et le « pas bon du tout » de cet héritage vieux de plus de deux mille ans d’histoire, dans l’espoir d’y trouver des pistes de réflexion sur le vide, la transcendance, la foi, libérée pour la première fois du lourd bateau de l’institution religieuse.

Il donne la parole à une trentaine d’intervenants très divers (chanteurs, religieux, écrivains, philosophes, journalistes, etc.), la plupart du Québec, mais une demi-douzaine venant de France : citons par exemple les cinéastes Denis Arcand ou Bernard Emond, mais aussi le théologien Benoit Lacroix (qui était présent au congrès de Montréal), ou pour les français Eric Emmanuel Schmitt, Jean-Claude Guillebaud ou André Comte Sponville.

Le film s’interroge sur l’héritage que nous laissons aux jeunes générations et se demande pourquoi et comment nous en sommes arrivés là. Mais plus intéressant que tout, le film se pose ces questions du point de vue de la société laïque, des gens eux-mêmes avec leurs vraies questions.

Ce film est né de la recherche personnelle du cinéaste et de son épouse (dans la jeune trentaine) qui se demandaient ce qu’ils avaient à léguer à leurs propres enfants.

Si les dogmes « horripilent »  Guillaume Tremblay, et que les croyants fervents lui font « peur », il croit qu’il subsiste quelque chose de fondamentalement chrétien, chez nous, dans notre manière d’être en tant qu’individu et en tant que collectivité, que nous le voulions ou non. Dépoussiérer notre héritage religieux pourrait nous permettre de solidifier la fondation de nos valeurs et nous aider dans les choix que nous aurons à prendre en tant que société.

Sorti en septembre au Québec, le film sort actuellement en Europe, le 5 mars à Bruxelles et le 6 mars à Paris.

Le DVD peut être acheté via le site du projet

http://www.heureuxnaufrage.com/fr/accueil.

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.